volontaire.png
SDIS45 SPV 1500x490.jpg

Des « nounous » formé(e)s aux gestes de premiers secours

 

Le SDIS du Loiret et le Conseil départemental ont conventionné en mars dernier pour former tout(e)s les futur(e)s assistant(e)s maternel(le)s du Loiret au module Prévention et Secours Civique 1 (PSC1). En une année, 320 nouvel(le)s assistant(e)s maternel(le)s connaîtront les gestes de premier secours. 

 

Formé(e)s par des professionnels du secourisme            

Depuis 2010, et dans le cadre de leur formation initiale mise en place par le Département, les assistant(e)s maternel(le)s ont l’obligation de se former aux gestes de secourisme pour obtenir leur agrément et exercer la garde de jeunes enfants. En mars 2017, le Conseil départemental du Loiret a fait le choix de faire appel aux sapeurs-pompiers, professionnels de l’urgence et expert en matière de sécurité, pour enseigner aux « nounous » les bases du secourisme.

Durant une journée, deux sapeurs-pompiers les initieront à la conduite à tenir concernant:

  • la protection et l’alerte à la population,
  • le malaise,
  • la perte de connaissance,
  • l’arrêt cardiaque,
  • l’obstruction des voies aériennes par un corps étranger,
  • les traumatismes, les brûlures, les plaies et les hémorragies,
  • la mort subite du nourrisson et le syndrome du bébé secoué.

 

 

Pour Aurélie BOITIER, sapeur-pompier à Orléans et formatrice «former les assistant(e)s maternel(le)s aux gestes de premier secours est une évidence que ce soit pour nous, mais aussi pour les parents !
Pour les parents, savoir que la personne qui a la responsabilité de leur enfant sera en capacité d’intervenir immédiatement en cas de problème, avant même notre arrivée sur les lieux, c’est plus rassurant ; et pour nous, sapeurs-pompiers, qu’ils ou elles puissent prodiguer les premiers gestes de secours peut, dans certains cas, permettre d’éviter le pire ou du moins réduire des complications qui surviendraient sur le délais d’attente de l’arrivée des secours.
En tant que professionnel de la petite enfance, c'est un pulic très attentif à tout ce que nous leur expliquons. Ce module PSC1 est axé sur les enfants, et forcément, ils se projettent très vite dans leur future activité.
»

Pour les années à venir, le SDIS45 et le Conseil départemental du Loiret travailleront conjointement à pérenniser cette action.

Haut de page