volontaire.png
SDIS45 SPV 1500x490.jpg

Nathalie BENOIT une athlète remarquable de passage dans le Loiret

 

Nathalie BENOIT est championne du monde 2010 et médaillée d’argent en aviron aux Jeux Paralympiques en 2012. Elle s’est fixé un défi : relier Paris, Lyon et Marseille à la rame. Un exploit inédit pour cette athlète qui va parcourir 1 000 km sur l’eau.

 

Nathalie BENOIT à Briare

 

Le samedi 15 juin 2013, Nathalie BENOIT est partie de Paris pour parcourir les 1000 km qui la feront passer par Lyon avant d’arriver à Marseille. En soi parcourir cette distance à la rame est un exploit que peu de personnes seraient à même de réaliser. Mais Nathalie aime la difficulté ! Son périple sera donc jalonné par quelques 172 écluses et 92 km à contre-courant. Au total, son équipe estime qu’il lui faudra environ 39 jours à raison de 8 à 10h de rame par jour pour terminer cette épreuve ce qui équivaudrait à courir 49 semi-marathons en 39 jours… Nathalie a du courage à revendre !

 Comme toujours, la sécurité est une priorité pour les sapeurs-pompiers du Loiret et c’est donc avec plaisir que le Colonel Jean-François ROCHE, Directeur départemental des services d’incendie et de secours du Loiret a répondu favorablement quand l’équipe de Nathalie BENOIT a sollicité l’aide des plongeurs de l’équipe de sauvetage aquatique du Loiret pour l’assister pendant la traversée du département.

 

Nathalie avec les deux plongeurs dans le canal

 

« Depuis que Nathalie est entrée dans le Loiret jeudi, nous sommes à ses côtés. Nous assurons sa sécurité quand elle monte sur le bateau et quand elle en sort. Nous l’aidons également pour le passage des écluses car il y a beaucoup de remous, cela risque de la faire chavirer. Nous stabilisons donc le bateau et nous l’aidons à avancer au moment du franchissement » nous explique le Commandant Patrick MAURIN, en charge de coordonner l’action des plongeurs sur cet événement. 

 Pour son étape à Beaulieu-sur-Loire, Nathalie a été acclamée par les habitants et reçue ensuite par madame le Maire de Beaulieu-sur-Loire, Monsieur Emmanuel RAT, Conseiller général du Loiret et membre du conseil d’administration du SDIS du Loiret, le Colonel Jean-François ROCHE, Directeur départemental du SDIS du Loiret, le Lieutenant-colonel Vincent NEZAN, Directeur départemental adjoint par intérim, le Commandant Jean-Marc DUPLAN, Président de l’union départementale des sapeurs-pompiers du Loiret (UDSPL) ainsi que par les représentants locaux de la Croix Rouge, de l’association des paralysés de France et de l’assurance AG2R, sponsor de Nathalie BENOIT. Après de nombreuses félicitations et encouragements, le groupe était accueilli quelques minutes plus tard au centre de première intervention de Beaulieu-sur-Loire où s’est tenu une conférence de presse et où la sportive s’est vue remettre la médaille de la ville de Beaulieu-sur-Loire et la médaille sur plateau de l’UDSPL. L’Union départementale des sapeurs-pompiers a ensuite offert un dîner en l’honneur de Nathalie avec au menu des produits très locaux.

 

 

«  Ce n’est que le début de l’aventure mais pour le moment tout se passe bien, » nous confie Nathalie BENOIT « Je suis touchée par l’accueil que je reçois au fur et à mesure des étapes ! Les gens sont souriants et m’encouragent beaucoup. J’ai du m’entraîner quotidiennement pour développer mon endurance en vue de ce défi quand je suis revenue des Jeux Paralympiques et je m’étais préparée à ce que ce soit difficile mais quand je vois le soutien que l’on m’apporte cela m’aide beaucoup et me fait oublier les petits bobos… Les sapeurs-pompiers qui m’accompagnent sont vraiment très sympathiques. Ils m’aident beaucoup et me permettent de progresser plus vite dans les écluses. C’est également une économie d’énergie car grâce à eux je peux rester dans le bateau pendant l’opération de franchissement. C’est aussi très sécurisant ! J’ai également été très heureuse de la petite fête d’hier soir dans le centre de secours ! L’accueil était formidable et quand je suis retournée à la péniche j’avais des étoiles dans les yeux ! Je les remercie tous très sincèrement ! » Conclut elle avec une pointe d’émotion dans la voix.    

 Après cette belle soirée, Nathalie a rejoint la péniche suiveuse pour se reposer et repartir en pleine forme le lendemain. Elle a quitté le Loiret dans la matinée du lendemain mais pour des raisons logistiques les plongeurs du Loiret l’ont suivie quelques heures avant qu’elle soit prise en charge par les sapeurs-pompiers du Cher.      

 

La péniche avec les plongeurs et Nathalie

Haut de page