volontaire.png
SDIS45 SPV 1500x490.jpg

UNE URGENCE, QUEL NUMÉRO ?

Pour appeler les secours en France, plusieurs numéros s’offrent à vous : le 15, le 17, le 18 et le 112

En France, les numéros d'appel d’urgence et le numéro européen, le 112, sont gratuits et interconnectés pour une meilleure organisation des services de secours.

Trois standards téléphoniques traitent les demandes de secours d’urgence en France :

  • le 18, centre de traitement de l’alerte des sapeurs-pompiers qui interviennent pour :

secours d'urgence auprès des personnes en détresse
accidents de la route et sur la voie publique
accidents domestiques et autres
incendies
risques technologiques (chimiques, radiologiques, etc.)
interventions impliquant des animaux ou avec risque de pollution

Faites aussi appel aux pompiers s'il s'agit d'une détresse vitale comme :

un arrêt cardio-respiratoire
une asphyxie
une hémorragie importante
une brûlure importante

  • le 15, centre de régulation des appels du Service d’Aide Médicale Urgente (Samu), en cas de malaise ou de problème de santé,
  • le 17, numéro d’urgence commun à la police et à la gendarmerie en cas de trouble à l’ordre public.

En France, tous les centres d’appel sont interconnectés et le régulateur, au standard, évalue la situation et décide des moyens à envoyer. Dès qu’il y a une victime corporelle, la régulation est attribuée au Samu.

La création, il y a dix ans, d’un numéro d'appel d’urgence commun à toute l’Union européenne, le 112, est destinée à simplifier pour le public le déclenchement des secours. Certains pays n’utilisent d’ailleurs plus que ce numéro européen.

Tous ces numéros d'appel d’urgence sont gratuits et accessibles depuis tous les téléphones, fixes et mobiles,  les cabines et les bornes d’appel installées sur les routes et dans les gares. Il est important de ne les utiliser qu’en cas d’urgence, afin de ne pas saturer les standards et de suivre scrupuleusement les indications du régulateur. 

 

 

 

 

 

 

Haut de page